Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CRITICA MASONICA

CRITICA MASONICA

Etude Critique et Académique du fait maçonnique, reflets de la revue. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.


La Maçonnerie Anglaise de type « society Centered » et ses degrés.

Publié par Joel Jacques sur 31 Août 2014, 14:41pm

Catégories : #articles

A la différence des systèmes de type York, continentaux et Nord Américains dits Écossais qui se présentent comme un composé de degrés hiérarchisés nécessitant impérativement d'être passé par l'un avant d'accéder au suivant, le système de degrés complémentaires des Rituels Anglo-Saxons et plus particulièrement du style Émulation, est fait de voies distinctes mais complémentaires.

La règle de base, pierre de fondation de la bonne pratique du système est résumée dans la structure même du rite, tel qu'il a été développé par la Grande Loge Unie d'Angleterre à l'issu du conflit entre les Ancients et les Moderns. Cette règle est la suivante :

« ...la pure Maçonnerie des « Ancients » consiste en trois degré, pas plus, c'est à dire, ceux d'Apprenti Entré, de Compagnon de métier et de Maître Maçon, incluant l'ordre Suprême de la Sainte Arche Royale. »

cela implique que le système, dans son ensemble, repose sur l'administration par un Suprême Conseil de la Sainte Arche Royale et des rites Anglo-Saxons pour l'Obédience qui veille à la bonne pratique des rites selon les formes anglo-saxonnes et à leur conformité avec les Constitutions de l'Obédience. De fait, chez eux, comme en France, les degrés post-maîtrise sont gérés par des Ordres à la fois liés à l'Obédience mère quant au recrutement des membres, et indépendants administrativement.

La première étape des degrés est l'accession, pour les Maîtres Maçons pouvant justifier d'une ancienneté normalisée, selon les pratiques, dans leur degré de Maître au suprême degré de Compagnon de la Sainte Arche Royale complémentaire à la Maîtrise. Les enseignements complémentaires et parallèles à la Maîtrise forment la structure du parcours Rituel comme la progression pyramidale forme celle du parcours au REAA. Il est bon, toutefois de garder présent à l'esprit que la symbolique générale du Rite Émulation repose sur la Construction du Temple et l'Alliance représentée par l'Arche d'Alliance. l'ensemble du système s'appuie sur l'Ancien testament et jamais sur la Nouvelle Alliance. Comme on le sait, le style Anglais est Déiste, la franc-maçonnerie anglaise ayant été déchristianisée depuis 1826 sur insistance royale afin qu'il n'y ait pas d'ambiguité quant au monopole religieux de l'Eglise d'Angleterre. Ainsi, la franc-maçonnerie Anglo-américaine de rite dit Émulation ou York, n'a pas de vocation initiatique ou ésoterique en tant que telle. Elle constitue l'un des trois pilliers de l'équilibre sociopolitique de l'Angleterre, à savoir l'Eglise anglicane, la franc-maçonnerle et la Couronne. Cest la raison pour laquelle le système géré par la Grande Loge Unie n'a pas vocation à aller au-delà des trois premiers degrés. Mais, lorsque tout est compliqué, comment faire valoir la différence entre les maçons de haut rang, ceux dont la distinction équivaut à un pinacle, et ceux qui sont simplement maitres ? Cette franc-maçonnerie qui permet la fuite en avant des degrés de distinction trouve sa dernière expression dans la fondation, en 2011, de l'Ordre d'Athelstan, nouveau venu dans le paysage des ordres post-maitrise.

C'est pourquoi, si la progression à l'intérieur de chaque voie est organisée et nécessite des passé d'un degré à l'autre progressivement avant de pouvoir atteindre le suivant, l'appartenance et la progression dans chacune d'elle sont indépendantes. Ceci permet à un Frère, ou une Sœur (bien que cela soit extrêment rare), de choisir une seule voie, plusieurs ou même l'ensemble si il ou elle le souhaite, ou bien de pratiquer chacune d'entre elles simultanément ou à différents moment de son choix.

L'Article correspondant à ce texte se trouve dans le numéro 4, page 143 sous le titre

"La Maçonnerie "latérale" post-maîtrise, la nébuleuse des grades anglo-saxons."

La Maçonnerie Anglaise de type « society Centered » et ses degrés.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents