Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CRITICA MASONICA

CRITICA MASONICA

Etude Critique et Académique du fait maçonnique, reflets de la revue. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.


La Matrice cinématographique de l’antimaçonnisme

Publié par Julien Vercel sur 4 Octobre 2014, 17:33pm

Catégories : #articles

Jusqu’à l’année dernière, les Parisiens pouvaient lire, au 189 rue Ordener (18e arrondissement), la plaque ainsi rédigée : «  À la mémoire de Pierre Monteux (1875-1964) et de Jean Martinon (1910-1976), célèbres chefs d’orchestre qui habitèrent cette maison d’artistes ». Le nom de Jean Martinon a été supprimé en novembre 2013 par la mairie de Paris, en effet ce « célèbre » chef d’orchestre était l’auteur de la musique du film : Forces occultes sorti en 1943 et, surtout, seul film entièrement antimaçonnique connu.

Soit pour le dénoncer, soit pour l’encenser, des internautes ont mis le film en ligne sur Dailymotion et Youtube. Le scénario de Jean Marquès-Rivière raconte, en 43 minutes, l’histoire de Pierre Avenel, jeune député patriote interprété par Maurice Rémy, chroniqueur antisémite de Radio-Paris. Séduit par les idéaux de la maçonnerie, Avenel rejoint une loge. Mais il est vite déçu et révolté quand il s’aperçoit que la franc-maçonnerie, forcément alliée aux Juifs, n’est que « combines » et « filouteries » et surtout qu’elle prépare la guerre contre l’Allemagne. Il démissionne, mais deux tueurs guidés par ses « frères », le poignardent. Sur son lit d’hôpital, il apprend la mobilisation générale pendant que le Vénérable clôt les travaux de sa loge après s’être félicité : « Cette guerre qui est la nôtre est déclarée ».

 

La Matrice cinématographique de l’antimaçonnisme

Commenter cet article

Arsene 06/10/2014 10:23

Très intéressant rappel de cette mise au service de l'on ccupant d'une partie de l'inteligenzia française

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents