Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CRITICA MASONICA

CRITICA MASONICA

Etude Critique et Académique du fait maçonnique, reflets de la revue. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.


La Forme « temporelle » de l'utopie

Publié par Rédac' sur 24 Mars 2015, 07:58am

Catégories : #livres

La Forme « temporelle » de l'utopie

Georges Bormand

Histoire (c'est le cas de l'écrire) d'illustrer le dossier à paraître dans Critica n°6 sur l'uchronie, forme « temporelle » de l'utopie, je signale ce guide qui vient de paraître sous la signature de Bertrand Campeis et Karine Gobled et qui recense un certain nombre d'œuvres plus ou moins importantes de cette branche littéraire à cheval entre la fiction et les essais scientifiques. Tant que cet article n'est pas paru, il faut rappeler que le nom « Uchronie » a été forgé en 1857 par le philosophe Charles Renouvier pour son livre Uchronie (l'Utopie dans l'histoire) : esquisse historique apocryphe du développement de la civilisation européenne tel qu'il n'a pas été tel qu'il aurait pu être et représente donc, à côté de l'anticipation, une des formes de la littérature utopique, de la présentation de sociétés imaginaires placées dans un futur ou un présent, inventés.

À mon avis, ce guide comporte quelques erreurs comme l'inclusion d'œuvres que je ne crois pas comporter de thème uchronique, en particulier l'utopie anticipatrice de Louis-Sébastien Mercier, L'An 2440 ou rêve s'il en fut jamais (première édition en 1771). D’autres œuvres plus ou moins importantes ont été écartées parce que non disponibles en librairie, même si d'autres titres sont cités comme à chercher sur le marché de l'occasion. Enfin, dans la liste des livres pour jeunes, a été omis un titre essentiel qui se présente, au début, comme une uchronie : la trilogie de Philip Pullman, La Croisée des mondes (Scholastic, 1995-2000).

Le livre n’en reste pas moins une source passionnante d'informations sur ce qu'est cette branche littéraire, les différentes formes qu'elle peut présenter depuis qu'elle est devenue un outil littéraire et scientifique et un catalogue certainement non exhaustif, mais néanmoins assez large. Les interviews d'auteurs, français et anglo-saxons, qui ont écrit dans cette branche (je déteste l'abus du mot « genre ») complètent la description des différentes formes et d'un nombre suffisant d'œuvres plus ou moins récentes. Sur cette branche de la littérature utopique, à côté de laquelle il convient aussi de regarder les anticipations, les « mondes parallèles » et les voyages temporels, auxquels je consacrerai d'autres notes, ce livre constitue une présentation et une bibliographie utile.

Commenter cet article

Juliette 24/03/2015 14:51

Si le Grand Orient avait reçu Maria Deraismes en 1875, la face du monde maçonnique en eût été changée....
A quand une collection d'uchronies maçonniques?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents