Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CRITICA MASONICA

CRITICA MASONICA

Etude Critique et Académique du fait maçonnique, reflets de la revue. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.


"La Diffraction de la tradition" de Christine Tournier

Publié par Clément Larchevêque sur 26 Juin 2015, 06:49am

Catégories : #livres

"La Diffraction de la tradition" de Christine Tournier

À propos de La Diffraction de la tradition, kaléidoscope de la Lumière de Christine Tournier (Liber Faber, 2015)

Avec un tel titre, Christine Tournier annonce son inscription dans l’idée-force que soutenaient au début du XXe siècle nombre de théosophes, une pensée selon laquelle une sorte de sagesse primordiale s’incarne au fil de l’histoire dans de multiples figures qui alimentent ce qu’il est convenu de considérer comme une pensée de la Tradition. En corollaire de cette attitude, l’auteure défend une démarche qui se veut initiatique et se définit comme une metanoïa de l’esprit, non pas au sens théologique de repentance, mais au sens philosophique de renversement de la pensée.

De l’Égypte antique à la forme ésotérique, notamment johannique, du christianisme, en passant par le judaïsme et le mithraïsme, de la kabbale au Bouddhisme de Nagarjuna (moine Indien des IIe et IIIe siècles, en passant par l’Alchimie, courants et méthode, se succèdent en même temps qu’ils se croisent. Si les diverses approches spiritualistes sont en règle générale très jalouses les unes des autres, toute la démarche d’inspiration théosophique tend au contraire à les relier, dans une attitude qui se veut résolument pacifiste. D’où la métaphore d’une Lumière primordiale diffractée et de sa présentation kaléidoscopique qu’il s’agit de rétablir dans son unité originelle.

Une partie de la franc-maçonnerie, notamment la famille « égyptienne » que l’auteure connait bien, dite de Memphis-Misraïm, a repris cette démarche spiritualiste, volontiers syncrétiste. Adepte de Krisnamurti, personnage charismatique dont il sera question dans un prochain numéro de Critica Masonica, Christine Tournier a refait le voyage en Extrême-Orient qu’avait inauguré Alexandra David Neal, passant notamment par l’Inde et le Tibet à la recherche de sagesses lointaines, mais cependant appropriables. Elle a été rédactrice en chef adjointe de la revue L’Initiation fondée par Papus où elle a écrit de nombreux articles. Critique d’art et de cinéma, poétesse, elle nous donne ici un ouvrage publié chez Liber Faber qui constitue une sorte de somme de son parcours intellectuel et spirituel.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents