Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CRITICA MASONICA

CRITICA MASONICA

Etude Critique et Académique du fait maçonnique, reflets de la revue. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.


« Mariage pour tous » : l’opposition se dégonfle

Publié par Rédac' sur 2 Février 2016, 07:14am

Catégories : #articles

« Mariage pour tous » : l’opposition se dégonfle

Arsène

On prendra ici prétexte du fait que Les Républicains (de droite), ancien Président de la République en tête, ont abandonné en rase campagne et en dépit d’une ferme promesse, les adversaires du « mariage pour tous », en déclarant qu’ils ne reviendraient pas sur la loi s’ils revenaient au pouvoir, pour noter l’affaiblissement de cette forme d’obscurantisme.

Cela revient en effet à dire que, pour les conservateurs, acte est pris que les catholiques des beaux quartiers, mais aussi d’autres catégories plus populaires, tous arc-boutés sur des valeurs anciennes, ne pèsent pas grand-chose en termes électoraux et se voient donc condamnés à une redoutable marginalité.

À l’instar de ce qui s’est passé en Espagne, pays pourtant réputé moins déchristianisé que la France, cette évolution des mœurs occidentales peut donc être considérée comme irréversible. Cela relativise au passage les discours qui décrivent les Ibères comme influencés par l’Opus Dei, lequel recule aussi inexorablement.

Certains diront que, de ce côté des Pyrénées, ce « mariage pour tous » sera bien la seule réforme progressiste que le pouvoir aura réussi à promouvoir, mais ce seront bien sûr de mauvais esprits…

En conséquence, si les très conservateurs et toujours catholiques sont capables de mobiliser avec une relais médiatique assuré, si leur présence sur les réseaux sociaux atteste qu’ils ne sont pas près de disparaître, ils sont pourtant en récession constante et cette bataille perdue ne risque certes pas de les renforcer.

Cela dit, sur un plan secondaire, ils pourront encore donner un peu de grain à moudre au moulin anticlérical en mal de carburant et nous distraire de l’islam radical comme seul sujet de détestation lorsqu’ils reviendront chanter des cantiques dans l’espace public pour sauver la France au nom du Sacré Cœur de Jésus.

Le fait que la nouvelle extrême droite ne semble pas vouloir s’embarrasser de soutenir leur cause les empêche d’avoir un relais politique et donc législatif. Il ne leur restera plus que la liberté de manifester, ce dont ils se consoleront en constatant que le « mariage pour tous » ne concerne pas encore les prêtres, les moines et les religieuses.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Arsène 28/02/2016 09:43

Ce site fait dans la maçonnerie ouverte
S'il y en a à qui cela fait bobo, ce n'est pas grave
La république pour les seuls mecs hétéros,j'en suis un, soit dit au passage, ça sent le ranci
Merci aux responsables du blog. Continuez , cela nous change...

rigo 28/02/2016 10:23

La république pour les seuls mecs hétéros ? Cette formule ne reflète pas ma position et elle n'est pas loin du point Godwin. Ranci ? Merci pour votre insulte que je déguste à petites gorgées. Celle-ci et votre mauvaise foi illustrent que dans la maçonnerie sociétale certains ont d'immenses progrès à faire... D'ailleurs s'ils freinaient sur les cafés philo (merci je connais des frères du GO et leurs commentaires critiques sur le fonctionnement de leur atelier sont parfois à hurler de rire) pour s'intéresser au symbolique, c'est toute la maçonnerie qui aurait à y gagner... Car l'expression "maçonnerie ouverte" ne veut strictement rien dire pour 95 % des maçons de la planète qui ne parlent jamais politique et religion en loge, au regard des principes élémentaires qui régissent cet ordre et qui se considèrent tout à fait ouverts et universalistes (mais pas égalitaristes et relativistes, bref éloignés du catéchisme bobo en vigueur).

rigo 15/02/2016 18:20

Ceux qui font dans l'entre-soi sont bien les communautaristes. Pour ma part je me définis comme républicain, donc aux antipodes de cette logique mortifère qui prétend s'appuyer sur l'égalité, quand de fait elle s'appuie sur le communautarisme le plus destructeur, l'individualisme le plus cynique, le relativisme culturel, l'égalitarisme coercitif (pléonasme), toutes choses qu'il faut bien nommer les bases de l'idéologie post-moderne ou idéologie bobo : 1, tout se vaut, 2, il faut l'égalité de tous en tout, 3. il faut l'extension à l'infini du droit des minorités. Quant à faire dans la soie, n'est pas Napoléon ou Talleyrand qui veut... Je ne me sens évidemment pas concerné par vos insultes sans imagination (pléonasme). Et je repose la question, qu'est-ce que cela a à voir avec la franc-maçonnerie ? Rien. Par contre cela a sa place dans un café philo...

rigo 28/02/2016 11:53

Bon très bien, vous défendez les dogmes relativiste et égalitariste en récitant un catéchisme qu'il faut appeler bobo, bien pensant et communautariste. Grand bien vous fasse. Et je me répète, tout ce micmac genre café philo ou café du commerce n'a rien à voir la franc-maçonnerie.
Quant à répondre sur le supposé communautarisme de 98 % de la franc-maçonnerie mondiale mondiale exclusivement masculine, vous m'excuserez, j'ai mieux à faire. Et puis sur ma supposé intolérance et vos leçons de morale, quand on vous lit très précisément, on a juste envie de rire très fort...

Arsène 28/02/2016 10:56

Les maçons de la planète, leurs effectifs s'écroulent et si cela intéresse certains d'accompagner leur déshérence, grand bien leur fasse en excluant de leurs rangs femmes et athées. Pour être bobo, à part ça, il faut être bourgeois et bohème
Je ne suis ni l'un ni l'autre et les cathéchismes, je n'ose dire ce que j'en fais...
Quant au symbolisme, c'est très intéressant, à condition de ne pas n faire une religion de substitution et de regarder par exemple quand tel symbole réputé immémorial est en réalité apparu, dans quel contexte etc., pour ne pas mouliner toujours les même guénoneries
Mes excuses si ranci sent l'insulte, mais j'ai du mal contre l'intolérance, le mariage pour toutes et tous n'enlève rien à personne, c'est le contraire du communautarisme, c'est l'extension des droits à celles et ceux qui en étaient exclus. Tandis que maçonner entre hommes, y compris avec des hommes paxés ou mariés entre eux,
c'est du communautarisme masculin, de l'exclusion.Idem pour ces dames.
D'ailleurs, sauf erreur, sur ce point, la loi est claire est nette...

Dominique 15/02/2016 00:45

C'est vrai, ils "font" dans le sociétal, comme d'autres font dans la soie, voire même dans l'entre soi.

rigo 14/02/2016 13:50

Je découvre donc ce site qui fait donc dans le sociétal, autrement dit dans le relativisme et l'égalitarisme, soit dans l'idéologie bobo. Mais quel rapport avec la Franc-Maçonnerie ? Aucun.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents