Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CRITICA MASONICA

CRITICA MASONICA

Etude Critique et Académique du fait maçonnique, reflets de la revue. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.


Des nouvelles de la GLTSO

Publié par Rédac' sur 27 Juillet 2016, 22:02pm

Catégories : #articles

Des nouvelles de la GLTSO

Fondée en 1958 par sept loges de la Grande loge nationale française (GLNF), la « GLNF Opéra » est devenue, en 1982, la Grande loge traditionnelle et symbolique Opéra (GLTSO), du nom du boulevard parisien où elle logeait alors. Ses créateurs entendaient à la fois s’inscrire dans le paysage maçonnique français en sortant de l’isolement volontaire de la GLNF et pratiquer le Régime écossais rectifié (RER) dans de meilleures conditions.

À l’aube de ses 60 années d’existence qui devraient être célébrés à Paris en 2018, la GLTSO, désormais installée à Levallois, est devenue, avec plus de 4 600 membres, quantitativement, la principale obédience dans le monde à pratiquer ce rite d’essence chrétienne fondé par Jean-Baptiste Willermoz à la fin du XVIIIe siècle et qui concerne 142 de ses 251 loges, 42 œuvrant au rite émulation, 29 au rite français traditionnel, 23 au rite écossais ancien et accepté (REAA), 12 au rite standard d’Écosse et 3 au rite d’York.

À ce jour, la GLTSO est largement implantée en France métropolitaine, mais aussi dans les départements et collectivités d’Outre-mer (DOM et COM). Elle compte par ailleurs des loges en Belgique, en Italie, en Espagne et en Thaïlande. Elle a également parrainé deux Grandes loges traditionnelles et symboliques, l’une sur le continent africain et l’autre à Madagascar, obédiences avec lesquelles elle entretient des liens très forts.

Structure purement masculine, la GLTSO permet cependant à ses ateliers d’organiser une fois par an une tenue inter-obédientielle mixte, ce que ne font pas les autres obédiences spiritualistes, hors la Loge nationale française (LNF).

Si la GLTSO entretient de bonnes relations avec d’autres obédiences, elle n’a pas souhaité poursuivre l’aventure d’une confédération avec la Grande loge de l’alliance maçonnique française (GLAMF), la Grande loge de France (GLDF) et la Grande loge indépendante de France (GLIF).

On notera enfin que la GLTSO organise chaque année un gala de Bienfaisance dont le produit est destiné à l’enfance malheureuse. Elle participe également activement aux différents salons du livre maçonnique.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents