Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'étude critique et académique du fait maçonnique, complémentaire de la revue du même nom. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.

Sur « La Revue du crieur, enquêtes sur les idées et la culture »

Sur « La Revue du crieur, enquêtes sur les idées et la culture »

Nous devons à l’une des fidèles abonnées de notre revue et de notre blog, d’avoir attiré l’attention de la rédaction sur la récente Revue du crieur publiée par Médiapart et La Découverte et soutenant une position intellectuelle et critique.

Le premier numéro commence par régler son compte au philosophe Marcel Gauchet, analysant la manière dont il a glissé d’une réflexion heuristique sur la notion de « désenchantement du monde » à un service du « consensus conservateur » (Ludivine Bantigny et Julien Théry-Astruc). Grégoire Chamayou s’attaque à l’imaginaire à la fois paranoïaque et finalement peu efficace de la National Security Agency (NSA). Puis Marion Rousset s’intéresse aux rapports de l’art contemporain et de l’argent. Suivent des articles tous passionnants sur « La déferlante pop coréenne » (Marc Saint-Upéry) ; « Comment les journaux français ont fondu face au géant américain Google » (Dan Israel) ; « Les Feedlots ou parcs d'engraissement animal » (portfolio par Mishka Henner). C’est ensuite à Michel Onfray de voir tailler en pièces sa « petite usine » dans laquelle il se montre capable « de passer sans transition de l’ordre libertaire à la saillie réactionnaire » (Nicolas Chevassus-Au-Louis). Viennent enfin divers articles, tous intéressants:

« Spectres du fascisme » (Enzo Traverso) ; « Voyage dans les images formatées et monétisées des Youtubers » (Olivier Alexandre) ; « L'étrange destin d'une conspiration imaginaire (1797-2015)» sur le pseudo-complot Illuminati (Yves Pagès) et « Comment la Chine a ressuscité son Maître » sur le come-back de Confucius (Thomas Brisson).

La critique du Crieur balaie fort large et avec une rigueur constante d’analyse. Nous rendrons donc compte volontiers des numéros parus après ce premier essai réussi. Il est dédié à la mémoire de François Maspero avec cette exhortation : « La Revue du crieur est là pour rappeler que le monde des idées et de la culture se trouve, doit se trouver au cœur de la vie publique démocratique, et qu’à ce titre, il appartient à tous ».

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article