Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CRITICA MASONICA

CRITICA MASONICA

Etude Critique et Académique du fait maçonnique, reflets de la revue. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.


À propos de « Franc-maçonnerie magazine », n° 53

Publié par Rédac' sur 20 Janvier 2017, 22:05pm

Catégories : #livres

« Les jésuites, le pape et les francs-maçons. Les coulisses d’une relation trouble ». Titre accrocheur pour le dernier numéro de Franc-maçonnerie magazine. Mais l’inquiétude nous paraît inutile. Il convient en effet que l’on se rassure dans d’éventuelles loges-chaumières, les Serviteurs de Jésus qui sont aujourd’hui moins de 400 en notre douce France et se trouvent pour beaucoup très âgés, nous tirent discrètement, mais sans appel, leur révérence et le souverain pontife devra bientôt aller chercher des soutiens ailleurs, si tant est qu'il en ait besoin.

On lira dans ce dossier dirigé par Jean-Moïse Braitberg un judicieux rappel du fait qu’un petit nombre de maçons, parmi lesquels Charles Riandey, celui-là même qui apporta le Rite écossais ancien et accepté (REAA) à la Grande Loge nationale française (GLNF) en 1965 en provenance de la Grande loge de France (GLDF), intrigua auprès de l’occupant nazi pour rétablir une vraie maçonnerie après la dissolution par l’État français pétainiste des obédiences existant avant-guerre. Les jésuites ayant servi d’intermédiaire n’empêchèrent pas cette manœuvre  infâme d’échouer.

Francis Moray tente par ailleurs de nous convaincre que des jésuites bretons pourraient s’être trouvés aux origines de la franc-maçonnerie française, en comparant des tableaux de loge et des tableaux de mission de la Compagnie.

Yves Bonati met en regard les rois mages et le zoroastrisme pour dégager les éléments forts d’une sagesse persane préislamique et s’appuie sur des opéras de Rameau et de Mozart pour insister sur le fait que le personnage de Zarathoustra que détestait Voltaire était présent dans l’imaginaire des maçons du XVIIIe siècle.

Pierre Mollier sort de sa boite à surprises  un document étonnant d’une des loges les plus progressistes du Suprême Conseil, « le Libre Examen », qui, en 1875 se prononça résolument pour l’interdiction du duel.

Ronan Loaëc montre dans son article fort éclairant « Le soleil a rendez vous avec la lune » que malgré la cosmogonie installée par les Moderns avec leurs trois piliers : « Qu’avez-vous vu lorsqu’on qu’on vous a donné la Lumière ? Trois grandes Lumières,  le soleil, la lune et le maître de loge », la position de la lune et du soleil a varié. L’auteur se saisit de ces variations pour inviter à la réflexion « pour échapper au dogmatisme symbolâtre qui, trop souvent règne en loge comme une chape de plomb et bride l’imaginaire en interdisant la véritable expression d’un symbolisme créatif, fructueux, poétique, dans le veine bachelardienne ».

Quant à Henri Pena-Ruiz, il nous offre une analyse de la pensée du philosophe David Hume (1711-1776), pour lequel une forme de laïcité est nécessaire et se construit en déconnectant la croyance qui doit être à ses yeux à la fois parfaitement libre et individuelle, de la conduite éthique, la seule qui compte face à la loi et les hommes. Cette position adogmatique doit déboucher sur une forme de sagesse dont l’auteur nous dit que Hume l’incarna.

Bien beau sommaire, en résumé, pour cette cinquante-troisième livraison d’un magazine qui a su installer sa place unique dans le paysage éditorial maçonnique français.

Commenter cet article

MG RENAULT 22/01/2017 11:26

Défendre la LAICITE et la mettre en avant.
Merci pour l'attention au sujet.
FRATERNITE

Glups 21/01/2017 22:22

Quel rapport avec le sujet?

MG RENAULT 21/01/2017 11:24

L'organisation, la communication, les convictions de la franc-maçonnerie peuvent aider à surmonter les défis du monde moderne de façon laïque.
FRATERNITE

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents