Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CRITICA MASONICA

CRITICA MASONICA

Etude Critique et Académique du fait maçonnique, reflets de la revue. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.


Dîtes 33…

Publié par Rédac' sur 9 Juillet 2017, 19:52pm

Catégories : #livres

Rédac'

Les éditions Oxus viennent de publier un ouvrage de 190 pages qui s’ajoute à tant d’autres sur les 33 degrés du Rite écossais ancien et accepté (REAA), vision Grande loge de France (GLDF) : Progression initiatique à travers les 33 degrés du rite écossais ancien et accepté de R.C. Huglosa. Il s’agit pour l’auteur de présenter de manière « synoptique, mais exhaustive » tout ce qui a pu être écrit sur ces grades, sans tout révéler du sens des symboles, mais en insistant sur les dimensions légendaire et éthique.

Quoi qu’il en soit, il est explicitement laissé à chacun (pour chacune, il faudra aller voir ailleurs) sa liberté d’interprétation « en liaison avec ses concepts et ses approches philosophiques et spiritualistes ». R. C. Huglosa présente d’ailleurs une vision personnelle, y compris dans sa dimension esthétique, en nous offrant en hors texte des tableaux dont certains ont été spécialement réalisés pour l’occasion.

Après un essai de définition d’éléments fondamentaux comme le rite ou l’écossisme, l’ouvrage se termine avec un texte d’un ancien Grand maître de la GLDF Alain Graesel sur la question cruciale du Grand architecte de l’univers. Celui-ci écrit:

« Ce nom fut dès le début de la maçonnerie spéculative celui qui désignait le Dieu de la révélation chrétienne. Vouloir le nier serait une erreur, voir une supercherie. La constitution du Grand orient de France de 1849 à 1877 elle-même le présentait comme ‘Dieu et sa volonté révélée’. Et celles d’autres obédiences aujourd’hui encore l’assimilent au divin des monothéistes. Qu’en est-il aujourd’hui en Grande loge de France ? Il se présente à la fois comme un principe physique ou métaphysique échappant à la raison et à la perception et comme un symbole qui laisse chaque maçon de l’obédience libre de sa conscience spirituelle religieuse (…) ».

On aura vu sur ce blog ce qu’en pensait la GL-AMF: kif kif.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents