Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'étude critique et académique du fait maçonnique, complémentaire de la revue du même nom. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.

À propos de « La Gauche du 21ème siècle. Enquête pour une refondation » de Christophe Aguiton

Rédac'

 

L’auteur arpente les allées de la gauche radicale, politique et syndicale depuis fort longtemps. Il propose, dans La Gauche du 21ème siècle. Enquête pour une  refondation publié chez La Découverte, de tirer un bilan de ce qui s’est modifié sous ses yeux aguerris depuis deux décennies en termes d’idéologie comme de pratiques, assumant l’expression de « nouveau monde » en construction.

 

Christophe Aguiton tente, avec de nombreux exemples étrangers à l’appui, d’interroger en  toile de fond le fait que la gauche française ait du mal à se réinventer, alors que l’on a pu constater un renouveau à la fois générationnel et programmatique en Espagne (Podemos), en Grèce (Syriza) ou en Allemagne (die Linke). Aguiton décrit scrupuleusement toutes les mobilisations qui se sont construites dans ces divers pays, mais aussi en Italie et en Amérique latine, territoires où il fut longuement présent, acteur autant qu'observateur. Il ne fait pas silence sur les échecs, analysant le rapport des mouvances étudiées avec les social-démocraties locales et surtout les nouvelles méthodes et thématiques à l’oeuvre, notamment la démocratie directe et les questions environnementales et ce en deux grandes parties découpées en chapitres: « stratégies » et « expériences ».

 

L’auteur insiste sur la question des « biens communs » laquelle, bien après ce que fut la gestion des pâturages et forêts par les paysans anglais du moyen-âge, peut s’étendre aujourd’hui à tout ce qui touche à l’air et à l’eau. Cette prise en compte serait de nature à fournir une alternative à la fois au capitalisme et à l’étatisme.

 

Au sortir de la lecture du livre, il ne faudra pas faire le procès à Aguiton de ne pas se positionner dans la question très actuelle de la reconfiguration des gauches françaises comme du syndicalisme ou du mouvement associatif, terrains qu’il connaît pourtant comme sa poche. Son propos, résolument pédagogique, est en effet de documenter et synthétiser des situations et des expériences étrangères dont beaucoup de Français n’ont qu’une vague idée. À partir de l’analyse des espoirs déçus, des échecs observés et des expériences engrangées, il prône au premier chef la nécessité d’une stratégie d’alliance et tout un chacun sera libre d’imaginer comment cela pourrait se traduire dans un hexagone où l’auteur nous dit que l’on a beaucoup à apprendre de ce qui s’est passé ces dernières années au delà de nos frontières.

 

Dans sa conclusion volontairement optimiste, Christophe Aguiton rappelle qu’il aura fallu des décennies pour intégrer les transformations du monde à la fin du XIXème et au début du XXème siècle et qu’il convient donc de s’armer de patience pour maîtriser ce qui est en train d'advenir, mais d’une patience éclairée.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article