Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'étude critique et académique du fait maçonnique, complémentaire de la revue du même nom. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.

Avant-première du n°12 de « Critica Masonica »/ Entretien avec la rédaction du Rocambole

Remontons à la source. Dans quelles conditions s’est créée votre Association des amis du roman populaire ?

« Au début des années 1980, il existait de nombreux amateurs de romans populaires qui souvent se rassemblaient souvent autour d’une petite publication. La création de l’Association des amis du roman populaire (AARP) a été décidée lors du colloque international « Problèmes du roman populaire » organisé par les Universités de Nancy II et de Sarrebruck qui s’est tenu à Pont-à-Mousson, du 10 au 15 octobre 1983. Plusieurs participants se retrouvèrent quelques jours plus tard à la première Rencontre nationale du roman populaire à La Seyne-sur-Mer autour de l’exposition « Georges-Jean Arnaud, 31 ans de roman populaire » présentée  du 14 au 29 octobre 1983. René Guise fut le rassembleur de plusieurs personnalités qui s’engagèrent à ses côtés, Jean-Pierre Galvan, Michel Nathan, René Polette, Claude Witkowski, Yves Olivier-Martin »...

Lire la suite ici, en commandant le n°12 ou en vous abonnant à Critica Masonica

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article