Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'étude critique et académique du fait maçonnique, complémentaire de la revue du même nom. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.

« L’avenir des églises. État des lieux des stratégies et programmes de reconversion » sous la direction de Benjamin Chavardès et Philippe Dufieux

Jean-Pierre Bacot

 

Avec L’avenir des églises. État des lieux des stratégies et programmes de reconversion (Presses universitaires de Lyon, 2019), nous avons affaire à un ouvrage précieux où les auteurs, prenant acte du phénomène de sécularisation qui éloigne de plus en plus de personnes de la pratique religieuse, s’interrogent sur les différents modes de reconversion ou de démolition des églises qui se vident, ce processus inévitable ayant commencé il y a plusieurs années dans plus d’un pays occidental, sans que le phénomène soit étudié, ni par les sociologues, ni par les architectes.

 

Benjamin Chavardès et Philippe Dufieux, qui sont justement architecte pour le premier et historien de l’architecture pour le second ont mobilisé un grand nombre de chercheurs  pour étudier en profondeur ce qu’ils estiment constituer un enjeu majeur pour le patrimoine contemporain. Il existe en France plus de 42 000 églises et chapelles dont il convient d’imaginer l’avenir de nombre d’entre elles de manière dépassionnée.  Pour autant, les différentes études que comprend cet ouvrage ne se limitent pas à notre territoire national, montrant au passage que la sortie des religions n’est pas que française.

Pas moins de quatorze textes sont proposés dans ce livre, répartis en trois blocs : les contextes de reconversion ; les enjeux de cette reconversion et ce qui va des stratégies aux programmes d’intervention. Le propos des différents auteurs, toujours très bien documentés, est de prendre acte de la déshérence des églises chrétiennes, pour que soient intégrées les transformations de bâtiments désaffectés à une logique urbanistique incluant une problématique de développement durable, en évitant, autant que faire se peut, de procéder à des destructions.

 

L’une des contributions intéressera fortement nos lecteurs. Sous le titre : « Le temple maçonnique passé ou avenir des églises ? », Thomas Gruson donne en effet plusieurs exemples de ce qui s’est passé en Amérique du Nord où des juridictions maçonniques ont récupéré des lieux de culte. S’appuyant sur le référent biblique des rituels et plus encore sur la disposition des lieux, l’auteur estime qu’en France de telles transpositions sont possibles. Avis peut donc être lancé aux structures maçonniques en mal de locaux.

 

Dans la collection « Faits de religion » dirigée par Philippe Martin, les Presses universitaires de Lyon ont déjà édité quatre titres : 773 vies, itinéraires de convertis ayant abjuré le protestantisme au XVIIème siècle, dirigé par Monique Martinat ; De sectes en hérésies, étapes d’une réflexion sur la dissidence religieuse à travers les âges de Jean-Pierre Chantin dont on lira un article dans le numéro 13 de Critica Masonica ; L’Islam e(s)t ma culture. Leçons d'histoire littéraire pour les jours de tourmente de Tristan Vigliano et Mythologies luthériennes. Les Vies de Luther par lui-même Melanchthon et Taillepied de Marion Deschamp. Ce cinquième opus ne fait certes pas baisser la qualité de ces publications.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
"conçue" quelle horreur !!!
Répondre
L
Lorsque l'Architecte André Lurçat, dans les années cinquante, a dessiné la nouvelle Eglise de Maubeuge, il l'a conçût comme transformable en salle des fêtes car, je le cite, "Au vingt et unième siècle, il n'y aurait plus de religions " !<br /> Loupé ; elle vient d'être rénovée et sert toujours au culte !
Répondre