Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CRITICA MASONICA

CRITICA MASONICA

Etude Critique et Académique du fait maçonnique, reflets de la revue. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.


« Tribune des athées » et « La Raison » : les rationalistes publient

Publié par Rédac' sur 11 Mai 2019, 07:43am

Catégories : #Revues

Jean-Pierre Bacot

 

Après  47 années d’existence, L’Union des athées publie régulièrement une note d’information. Les trois derniers numéros (158, 159 et 160) présentent, de manière très minimaliste sur la forme, nombre de contributions passionnantes dont quelques perles qui mériteraient sans aucun doute une diffusion plus large. Mais, paradoxalement, alors que l’athéisme ne cesse de progresser dans notre pays et dans bien d’autres, l’expression de cette philosophie a du mal à émerger, et ce aussi bien d’un point de vue organisationnel que médiatique.

 

On trouvera d’abord d’utiles rappels historiques comme le texte de Jean-Marie Sorbie (158) sur ce que fut la réaction du Pape Grégoire XIII après la Saint-Barthélemy en août 1572 et le massacre massif des protestants. Quant à  R. Rose des Ordoux, dans le même numéro, il se pose la question actuelle des caractéristiques d’un État athée. Prenant acte de la déshérence du catholicisme et du protestantisme luthériano-calviniste, il note que ne subsistera bientôt dans le champ religieux que l’évangélisme et l’Islam. L’auteur avance un programme qui propose d’abord qu’aucun baptême ou équivalent ne puisse intervenir avant  l’âge adulte et que pas une seule subvention ne soit donnée à un établissement scolaire ou universitaire privé.

 

Dans le numéro 159, Sorbie s’attaque au personnage de Pierre de Coubertin qu’il définit sans hésiter après une solide étude de sa biographie comme un « facho », réactionnaire, raciste, antisémite. Le même auteur donne ensuite, sans le moindre commentaire, nombre d’extraits du Coran à faire froid dans le dos et un rappel de ce que fut l’attitude de Victor Hugo face à la question scolaire, en particulier en 1850 quand l’écrivain et poète fut confronté à la loi Falloux et à l’offensive cléricale.

 

Le numéro 160 qui vient juste de sortir, on trouve également plusieurs articles intéressants. Sorbie qui aura rédigé l’essentiel de cette livraison revient d’abord sur le personnage de Giordano Bruno et sur les quatre siècles de réactions papales après sa mise à mort en 1600. Puis il s’attache à détailler une anthologie de l’Église catholique belge publiée en 1961 et particulièrement ce qu’il était dit dans cette publication de Diderot, Montesquieu, Rousseau, Voltaire et quelques autres. Pour finir, vu par Voltaire, on nous présente un dialogue entre un religieux et l’Empereur de Chine à propos du bannissement des Jésuites.


Le dernier numéro du mensuel La Raison de La Libre pensée s’ouvre quant à lui sur une manifestation qui a eu lieu le 6 avril à Chauny dans l’Aisne pour la réhabilitation de ceux qui  se firent fusillés pour l’exemple entre 1914 et 1918. Un article de Nicole Aurigny montre qu’il en fut de même en Italie. Il se clôt par une solide charge de Christian Eyschen contre « les nouveaux inquisiteurs », ceux qui, au gouvernement, avancent à son avis de moins en moins masqués contre la laïcité, en défenseurs qu’ils sont des écoles privées. Un papier d’Alain Jouannet sur la situation en Indre et Loire va dans le même sens.

 

Un autre article, signé David Gostan mérite d’être cité par l’originalité de son sujet : il concerne le communisme ouvrier dans l’Irlande des années 1919-1922, les mineurs et d’autres professions étant organisés en soviets. On trouvera également un rappel historique de Claude Singer sur la COMECE, la Commission des épiscopats de la communauté européenne et le lobby qu’elle tente encore d’exercer sur les parlementaires.

 

Deux interviews figurent dans ce numéro. Celle que Christian Eyschen réalise de Benoît  Schneckenburger semble étrangement anachronique. Ce responsable politique est en effet interrogé comme secrétaire national du Parti de gauche, chargé de la laïcité, alors que cette formation n’existe plus depuis trois ans et s’est fondue dans la France insoumise, dont Benoît  Schneckenburger est bien membre. On trouve d’ailleurs une entrevue faite avec lui sur le site de l’organisation, lafranceinsoumise.fr. Celle qui précède, menée par David Gozian concerne Maryam Pougetoux, présidente de la Section Sorbonne-Université des lettres de l’Union nationale des étudiants de France (UNEF) qui, elle, existe  toujours.

On trouvera  en plus dans ce numéro un grand nombre  de brèves sur tout ce qui concerne la lutte de la famille laïque, en France d’abord, pour la défense bec et ongles de la loi de 1905 et des critiques sévères contre les comités d’éthique, mis en place par le gouvernement français, mais aussi dans différents pays dont le Canada, les États-Unis, l’Écosse, le Pays de Galles et l’Espagne. Compte-rendu est aussi donné de quelques publications.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MG RENAULT 11/05/2019 12:12

Nous avons besoin de : « Tribune des athées » et « La Raison » pour comprendre et défendre l'humain
" la lutte de la famille laïque, en France d’abord, pour la défense bec et ongles de la loi de 1905 et ..."
Merci
Bon courage à tous
FRATERNITE

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents