Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'étude critique et académique du fait maçonnique, complémentaire de la revue du même nom. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.

Revues reçues à la rédaction : la « Tribune des athées » (n°166) et « La Raison » (n°657)

Jean-Pierre Bacot

Les églises se vident mais les questions demeurent, que des revues de la grande configuration laïque, que nous recevons régulièrement n’oublient pas de traiter

Tribune des athées, n°166

L’essentiel de ce numéro est consacré par Jean-Marie Sobrie à la recension d’ouvrages comme celui de Lydia Guirous, Ça n’a rien à voir avec l’Islam, où l’islamisme est taillé en pièces, notamment d’un point de vue féministe. Le papier se termine par la célèbre phrase de Voltaire « Écrasons tous ensemble, enfin l’infâme ». Une autre recension est celle de l’ouvrage paru aux éditions AVA sous la direction de Patrice Dartevelle, Le grand bazar de l’irrationnel. Mais on doit également à Jean-Marie Sobrie une hilarante « bénédiction des cartables ». L’auteur poursuit par un long extrait commenté de LIle des pingouins, d’Anatole France où l’affaire Dreyfus est revécue sur un mode parodique.

Viennent ensuite les chroniques de Max Bayard sur Freud, Grimm, Leibnitz, La Boétie, Diderot, Schopenhauer et Gustave Lebon. On lira enfin une très intéressante digression à partir d’un cours de chimie sur la question suivante : « L’enfer est-il exothermique ou endothermique ? » : autrement dit, est-ce qu’il évacue la chaleur ou est-ce qu’il l’absorbe ? Et n’oublions pas la digression de Jean-Paul Persigout sur le thème «  Qui suis-je ? ».

Bref, les athées s’amusent autant qu’ils réfléchissent, surtout quand ils trouvent un document absolument authentique intitulé « Marie qui défait les nœuds. Neuvaine, priez et faites prier la célèbre neuvaine du père Célério. Avec une prière du Pape ». D’où cette publicité imaginée : « Votre rallonge est emmêlée, votre tuyau d’arrosage fait des nœuds, votre bobine de fil s’est embrouillée : vous avez la solution. ».

* * *

La Raison, n° 657

Dans un registre proche, le mensuel de « la Libre pensée » reprend ses voyages de par le monde en soulignant les avancées enregistrées en matière de libertés au Soudan (Benaouda Lebdai). Suit un bilan des biens immobilier du Vatican, la démission d’un évêque polonais ayant couvert les abus que l’on devine, la manifestation des juifs orthodoxes américains contre les restrictions sanitaires et les résultats des élections dans ce pays, etc.

On en vient ensuite à un hommage appuyé à Francisco Ferrer, fusillé en 1909 par la Monarchie espagnole et un papier de Christian Eyschen, à propos du livre de Jean-Pierre Obin, Comment on a laissé l’islamisme pénétrer l’école, qualifié de « véritable aubaine pour la réaction ». Christian Eyschen reproche à l’auteur de ne pas s’appuyer sur des travaux sérieux, contrairement à ce qu’a pu faire (c’est nous qui le notons) Gilles Keppel avec les nombreux livres très documentés qu’il a écrits depuis Les Banlieues de l'islam. Naissance d'une religion en France (1987).

La longue critique des mesures liberticides ourdies par le gouvernement français, suivie de l’hommage rendu à des figures de l’anarchisme : Enrico Maletesta, Horacio Prieto, Emile Pouget, Rudolf Rocker montre la constance de cette revue à continuer de considérer l’histoire comme un combat. La reprise du livre d’Henri Barbusse et le titre Jésus de Nazareth, un phénomène littéraire montre bien où se situe la revue sur la question de la lutte contre les obscurantismes.

L’un des articles qui vient après, signé Jacques Fassié, Michel Elliard, Quentin Dauphiné et Alain Jouannet proteste contre la destruction de l’école laïque. Bref, nous sommes au cœur d’un débat chaud bouillant, d’autant que la macronie veut s’attaquer à la création d’un Islam français, ce qu’elle ne parviendra probablement pas à réaliser, mais qui brouille encore davantage les cartes. Raziza Adnani, écrivain, philosophe et islamologue, estime que « la réforme doit s’accomplir sur l’ensemble du territoire de l’Islam ». On peut toujours attendre qu’un Messie s’en occupe, avec des résultats aux calendes grecques…

On trouvera enfin dans les autres articles de ce numéro un papier sur Marseille et une levée de bois vert contre la Maire aujourd’hui démissionnaire, Michèle Rubirola, laquelle a désigné son prédécesseur Jean-Claude Gaudin à la tête de « Marseille espérance », organisation spécialisée dans le dialogue entre les diverses religions.

* * *

Nous n’avons pas encore reçu le n° 331 de l’Idée libre, mais nous en rendrons compte dès que nous l ‘aurons dans notre boire aux lettres. On, y parle longuement de Vichy. Quand on vous disait que l’histoire était un combat.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article