Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'étude critique et académique du fait maçonnique, complémentaire de la revue du même nom. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.

« Chemins et voyages - Soi, l’autre… et l’infini pour horizon » - Les cahiers de l’Alliance, n° 11 (Février 2022)

Jean-Pierre Bacot

Dans son avant propos du nouveau numéro des Cahiers de l’Alliance, Fred Picavet, Grand Maître de la GL-AMF présente le cadre de ce nouveau dossier, consacré aux chemins et voyages. Il risque un mot rare : l’entéléchie, soit, vérification faite, chez Aristote, un état d’accomplissement de l’être. On en apprend, des choses…

Premier article : «Voyage, voyage(s)», par François-Xavier Tassel. L’auteur qui traite du nomadisme, des migrations et de la cité comme planche de salut, mais aussi du chemin vers l’autre et vers Dieu, évite soigneusement le politique et toute allusion à ce qui se passe. Ce n’est pas le genre de la maison, mais ses propos en restent comme suspendus dans l’éther.

Bruno Pinchard propose un thème classique, un voyage dans l’univers de la Divine Comédie de Dante, pour finir sur le mythe de Faust. Visiblement grand connaisseur de cet écrivain que les spiritualistes adorent, Pinchard prêche pour une attitude active et non réactive et cite fort à propos, en version originale mais traduite, des extraits de l’œuvre du grand florentin. Il plaide pour une métaphysique de la totalité qui ravira celles et ceux qui ont besoin de consolation dans cette vallée de larmes.

Pour Gérard Lujant, « Tout voyage est une poétique en marche ». Là aussi, le « En marche »  ne sera pas relevé. Partant d’une expérience personnelle malheureuse, l’auteur parsème son article de poèmes. Lui aussi se plait dans les nuées, mais volontairement. C’est son âme qui voyage pour proposer un remède poétique au désenchantement du monde et il propose une lecture inspirée des rituels.

Annick Drogou, tiens, une femme ! Membre du Droit Humain, tendance spiritualiste, nous propose de cheminer en labyrinthe à travers le mythe de Thésée, dans une démarche joliment définie comme relevant d’un futur antérieur. La vie est faite d’imprévus, de retours en arrière, de chemins de traverse, ce qui donne à ce voyage un côté existentiel.

Richard Bacin voyage quant à lui dans le Japon ancien, où il visite plusieurs traditions qu’il semble connaître sur le bout des doigts. Les très nombreuses créatures surnaturelles impactaient les individus, les familles, la société, nourrissaient les représentations iconiques et fonctionnent encore dans l’imaginaire nippon.

Jean Dumonteil propose, pour finir, un post-scriptum en forme de méditation sur le chemin, dans un éloge de la marche et de la démarche. Ne pas avoir peur de se perdre et marcher plusieurs kilomètres par jour, c’est bon pour la pensée. Et risquer les rencontres, au croisement de deux itinéraires.

Cela dit, un commentateur nous a jadis reproché de souligner que cette revue était bien illustrée. Eh bien, nous le maintenons, le choix des images, dans ce numéro comme dans les autres, est fort judicieux.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article