Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'étude critique et académique du fait maçonnique, complémentaire de la revue du même nom. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.

info

La dérive du “secret défense” contre l’accès des citoyens et des chercheurs aux documents publics

La dérive du “secret défense” contre l’accès des citoyens et des chercheurs aux documents publics

La censure a bien des facettes. Le blocage des archives en est une. Nous relayons volontiers une pétition que viennent de lancer (le 4 décembre) trois associations d’historiens: l’Association des archivistes français (AAF), l’Association des historiens...

Lire la suite

Faites vos provisions avant un (éventuel) reconfinement!

Faites vos provisions avant un (éventuel) reconfinement!

Paru et encore disponible! "Critica Masonica", n°16, juillet 2020: "La démocratie"

Paru et encore disponible! "Critica Masonica", n°16, juillet 2020: "La démocratie"

Pour vous le procurer (uniquement disponible en version papier), c'est ici

Lire la suite

En avant-première de « Démocratie », n°16 de Critica Masonica : « Populisme : un mot sans qualité » par Annie Collovald

En avant-première de « Démocratie », n°16 de Critica Masonica : « Populisme : un mot sans qualité » par Annie Collovald

Dans son article, l’autrice analyse les effets délétères et politiquement dangereux de l’usage ou plutôt du mésusage massif du terme de populisme, lequel est employé aujourd’hui pour qualifier des réalités et des figures politiques tellement hétérogènes...

Lire la suite

En avant-première de « Démocratie », n°16 de Critica Masonica : « Promenade de ʺdéconfilmementʺ » par Marc Gauchée

En avant-première de « Démocratie », n°16 de Critica Masonica : « Promenade de ʺdéconfilmementʺ » par Marc Gauchée

Alors que les films ont vu leur sortie en salle reportée, le service public télévisuel a préféré diffuser les sempiternelles comédies déjà archiconnues plutôt que d’offrir des œuvres de fictions racontant les joies et les malheurs du confinement sous...

Lire la suite