Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CRITICA MASONICA

CRITICA MASONICA

Etude Critique et Académique du fait maçonnique, reflets de la revue. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.


La Bande-annonce du N°6 : « Julius Evola, la race de l’esprit et le judaïsme » par Stéphane François

Publié par Rédac' sur 12 Août 2015, 13:44pm

Catégories : #Résumés

La Bande-annonce du N°6 : « Julius Evola, la race de l’esprit et le judaïsme » par Stéphane François

Après avoir partagé, sur ce blog, ses réflexions sur l’ésotérisme et l’extrême-droite et sur l’occultisme et le nazisme, Stéphane François analyse, dans le numéro 6 de Critica Masonica, les conceptions antisémites élaborées par Julius Evola, ésotériste italien, compagnon de route du fascisme. On doit à ce personnage le concept de « race de l’esprit » qu’il appliqua aux populations juives européennes. Cette notion est importante dans le champ de l’histoire des idées, car cette doctrine à la fois raciste et psychologisante ne doit rien aux théories biologistes « raciologiques » des années 1860-1930. Evola associa sa vision du judaïsme à une politique conspirationniste et antimaçonnique. Comme on le verra dans cet article, les relations entre le penseur traditionaliste, le judaïsme, et la franc-maçonnerie auront été passablement complexes, et ce en fonction de trois facteurs : la conception que fait Evola de la notion de « tradition » ; son interprétation du judaïsme ; l’association de l’antijudaïsme à l’antimaçonnisme. Malgré cette complexité et cette imbrication de concepts, il a été possible de distinguer chez cet auteur une ligne directrice, une vision précise, fortement judéophobe, si ce n’est antisémite, qui constitue l’ossature de ce texte et rend pour le moins étonnante la référence que certains maçons, certes pas les plus progressistes, peuvent encore faire à ce sinistre personnage

Ceci n’est qu’une bande-annonce, abonnez-vous !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents