Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CRITICA MASONICA

CRITICA MASONICA

Etude Critique et Académique du fait maçonnique, reflets de la revue. Envisage la Franc-Maçonnerie comme un univers culturel dont l’étude nécessite d’employer les outils des sciences humaines, de procéder à une nette séparation du réel et du légendaire et de procéder à la prise en compte de ce légendaire comme un fait social et historique.


En avant-première du n°17 de « Critica Masonica », « Démocratie, la suite » : Isabelle Kersimon, Présidente de l’Institut d’études et de recherches sur les radicalités (INRER), entretien par Jean-Pierre Bacot

Publié par Rédac' sur 24 Février 2021, 13:59pm

Catégories : #Revues

 

« (...) De nombreuses études montrent que, globalement, l’adhésion à la devise ʺLiberté, Égalité, Fraternitéʺ est largement majoritaire dans l’ensemble de la population française, et que la laïcité est plus revendiquée que conspuée. Tout le problème est que, depuis l’année terrible 2015, un certain nombre d’intervenants du débat public ont instrumentalisé ces notions – intervenants que l’on n’entendit ni ne vit guère en mars 2012, suite aux crimes de Merah à Toulouse, ni en 2006, suite au supplice d’Ilan Halimi. En 2006 et en 2012, l’ensemble de la population – de potentiels électeurs – n’avait pas pris la mesure du danger. Depuis 2015, une confusion extrême a été développée, à dessein car elle résulte de véritables entreprises de propagande, entre les questions de terrorisme, d’intégrisme religieux, de laïcité et de féminisme, entre situation française et situation irako-syrienne, etc (...) ».

 

Isabelle Kersimon est journaliste, essayiste, fondatrice et présidente de l’INRER.

 

Retrouvez l’entretien complet ici, seulement disponible dans le numéro spécial « Démocratie, la suite » de Critica Masonica.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents